top of page

A chacune son monde !

Dernière mise à jour : 16 sept. 2021

QUAND LA REALITE EXACERBE, POURQUOI INSISTER ?



J'ai toujours trouvé intéressant la façon dont certaines personnes se moquent doucement des personnes comme nous, celles qui s’entraînent quotidiennement à penser qu’il faut se réjouir de ce que l’on a, au lieu de se plaindre, qu’il y a toujours pire ou encore que tout finit toujours pas s’arranger.


Quelqu'un m’a dit récemment que les gens comme nous ne vivaient pas dans le monde réel, mais dans un monde parallèle. J’ai confirmé !

En effet, lui ai-je répondu, le monde réel, du moins ce que l’on nous en montre, est parfois trop laid pour nous. Du coup, nous recréons NOTRE monde et NOTRE réalité, pour nous sentir mieux.

Il renchérit : Oui, mais ce n’est pas réel !

Je persiste : Si ! C’est réel pour nous ! Merci et bonne journée !






“Merci et bonne journée !”, c’est ma réponse la plus courtoise quand je veux couper court à une conversation qui ne n’intéresse plus ou parce que je sens qu’elle va me polluer.

J’aurais quand même aimé lui demander s’il se plaisait dans le monde réel ou s’il le trouvait beau et agréable à vivre. Mais j’ai la sensation qu’il m’aurait menti, juste pour avoir l’impression d’avoir raison, comparé à moi.


Je n’empêche personne de vivre dans le monde réel. Je comprends très bien que certaines personnes ressentent le besoin de faire partie de l’ensemble, mais les gens comme moi savent pertinemment ce que le mot exclusion signifie. Du coup, à force de me sentir exclue d’à peu près tous les endroits où je suis passée, notamment dans ma vie professionnelle, j’ai fini par résolument exclure une partie du monde du mien.


Il y a LE monde et il y a MON monde.

Je ne vis pas exclusivement dans l’un ou dans l’autre, mais dès que l’un m’exaspère, je me réfugie dans l’autre. Et c’est ce que je t'invite à faire.



  1. Tu n'es pas responsable de tous les malheurs du monde et tu ne pourras pas tous les résoudre, non plus.

  2. Concentre-toi sur ce qui est à ta portée et commence par faire de ton mieux avec ça.

  3. Occupe-toi de toi d'abord ! Tu pourras mieux t'occuper des tiens ensuite !


Bien à toi,

Estelle


 



Inscris-toi à la Newsletter pour connaître les actualités du blog avant les autres !

1 commento

Valutazione 0 stelle su 5.
Non ci sono ancora valutazioni

Aggiungi una valutazione
Membro sconosciuto
22 apr 2020

C'est un peu cela, ma chère Graziella, mais c'est une version un peu plus élargie du jardin secret. J'en parle aussi dans la leçon N°3 de Premiers Pas vers la Positivité https://www.superestelle-mht.com/post-iic2q/premiers-pas-vers-la-positivit%C3%A9-le%C3%A7on-3.

En ces temps si particuliers, je trouve très important pour le moral, de prendre du recul sur la situation et de se concentrer sur les choses sur lesquelles on a encore un peu de pouvoir.

Une fois que la méthode est acquise, on n'a plus qu'à la reproduire à volonté. Entre temps, on s'est rendu compte qu'on ne pouvait pas transporter avec soi, partout où l'on allait, tous les problèmes du monde, parce que, simplement, on a déjà les nôtres. S'occuper et se préoccuper de soi et de…

Mi piace
A LA UNE
AUTRES RUBRIQUES
bottom of page