top of page

Livre papier ou livre numérique, peu importe. L’important c’est de lire !



Bonjour ma/mon Super,

Comment vas-tu, en ce moment ?


J’espère que tu suis bien mes récentes recommandations et que tu continues d’injecter du positif dans ta vie, jour après jour, en menant régulièrement des petites actions pour ton bien-être mental, en créant délibérément des petits moments de bonheur simple, seul*e, entre ami*es ou en famille.


Tu sais, changer de vie n’implique pas nécessairement un grand bouleversement. Parfois, il suffit de modifier un ou deux détails à son quotidien, pour ressentir le changement que l’on attendait venant d’ailleurs.

Souviens-toi que le bonheur est surtout fait de petites choses, le plus souvent à créer soi-même.


Pour ma part, parmi les « petites » choses qui me réjouissent beaucoup ces jours-ci, il y a les ventes de mon premier livre de poésie : « Aux Heures Creuses du Bonheur ».


1. Je vends plus de version papier que de versions numériques.


Je ne sais pas qui a dit un jour que le livre papier était mort, sous prétexte que le livre numérique était né, mais cette personne s'est trompée ! Parce que de façon on-ne-peut-plus évidente, il se vend 2 fois plus de versions papier de mon petit recueil de poèmes, que de versions numériques. Ce qui a pour effet d'agréablement me réjouir, parce que figure-toi que je rêve d’écrire des livres depuis que j’ai 8 ans...


Eh oui, c’est ça mon grand rêve à moi ! Et, tu vois, plusieurs décennies plus tard, il est toujours là et j’y travaille toujours. Jamais, je ne renoncerai !


Et avant de continuer, je voudrais te remercier chaleureusement, si tu fais partie de celles et ceux qui ont déjà passé commande depuis la Boutique MHT ou depuis le site d’Amazon, en attendant que je m’arrange pour couvrir une plus large zone géographique de livraison.






2. Vive l’autoédition !


Quand j’étais plus jeune, l’autoédition n’était pas accessible comme elle l’est aujourd’hui. Être édité*e était donc un rêve presqu’inaccessible pour moi et beaucoup d’autres auteur*es en devenir.


Peu de personnes de mon entourage m’encourageaient à le poursuivre. Sans doute pour me protéger de la déception et de la frustration de l’échec.

C’est ce que font, en général, les personnes qui nous aiment, surtout quand elles mesurent mal à quel point notre rêve est important pour nous.


Aujourd’hui, ô bonheur, ô joie, il est enfin possible d’accéder plus facilement à l’autoédition et de satisfaire notre besoin d’être publié*es. Alors, je peux te dire que je ne me gêne pas.

Je peux te dire que la petite fille de 8 ans qui rêvait de lire son nom sur une couverture depuis si longtemps, est fort heureuse, en ce moment. Elle danse constamment dans le centre de ma poitrine et parfois même dans tout l’appartement. Héhé…


Comme je suis contente, d’ailleurs, d’avoir continué à développer les compétences et les connaissances nécessaires à la rédaction, à la conception et à la mise en page d’un livre papier, puis numérique.


N’hésite pas à me demander comment j’ai fait en commentaire de cette publication, si écrire et publier un livre est une chose qui t’intéresse ou qui te fait rêver.


Et si c’est ton rêve à toi aussi, mais que tu as peur de te lancer ou que tu te sens bloqué*e par quelques croyances limitantes, alors dis-le moi via le formulaire de contact MHT.





3. Et les amoureuses du livre papier sont toujours là !


Souviens-toi quand le gouvernement a voulu fermer les librairies, il y a environ un an, pour cause de propagation virale. Les réactions en opposition avec cette décision ont été très vives.


On aurait pu penser que les gens auraient dit : « Pas grave, il nous reste le livre numérique ! »

Mais non !


Les amoureuses et les amoureux du livre papier ont levé la voix et tapé du poing sur la table pour empêcher que cela se fasse.


J’avoue que c’est aussi le format que je préfère.


Mon amour de la lecture s'est développé avec des livres dont on tourne les pages. Des pages qui sentent bon et qui font du bruit. (large sourire)


J’ai mis beaucoup de temps avant de lire en numérique. Et puis, à force de lire sur Wattpad, un jour, j’ai fini par acheter un e-book (aka livre électronique) aussi. Que je n’ai pas encore fini de lire, d’ailleurs. Lol.





  • Et toi, dis-moi, es-tu plutôt livre papier ou livre numérique ?


  • Si tu devais offrir mon livre à un*e ami*e ou un membre de ta famille, pour quelle version opterais-tu ?


A propos, c’est bientôt la fête des mères


  • Les mamans de 2022 aiment toujours la poésie, je pense. Pas toi ?




Prends soin de toi et de tes pensées,

Estelle


Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
A LA UNE
AUTRES RUBRIQUES
bottom of page