top of page

Ne confonds pas "drame" et "traumatisme".

Dernière mise à jour : 24 févr. 2022

Bonjour ma/mon Super,

J'espère de tout cœur que tu t'en sors bien.


Sachant que si ça ne va pas, tu peux me contacter.

Ne t'en prive surtout pas, parce que je suis justement là pour t'aider à aller mieux en boostant ton développement personnel.


Femme Noire. Psychologie. Santé mentale. Maladie invisible.

Aujourd'hui encore, j'aimerais faire avec toi un petit point de vocabulaire.

Si si, c'est important pour ta santé mentale, tu verras !


1. Ne compare pas et ne minimise pas les éléments de ta vie.


Peu importe ce que tu vis ou ce que tu as vécu, ne commets surtout pas l’erreur de comparer ta vie, ni tes ennuis, à ceux de quelqu’un d’autre.


Nous n’avons pas toutes et tous les mêmes problèmes, mais nous avons toutes et tous des problèmes !

Tu n'as pas à minimiser ton ressenti, ce que tu as du mal à vivre ou ce qui te fait mal, sous prétexte que cela te paraît moins grave que ce que vit ou a vécu quelqu’un d’autre.


Ta vie, c’est TA vie, pas celle de la voisine ou du voisin ! Elle est tout aussi importante que celle de la voisine ou du voisin et, surtout, elle est très importante pour toi !


Quand j'accompagne une personne via un coaching de vie, je ne compare pas ce qui lui est arrivé à ce qui m’est arrivé. Je ne prends en considération que SA peine, SA douleur ou SA souffrance pour l'aider, et je l’aide à s’en débarrasser progressivement, pour qu’elle souffre moins ou plus du tout.


Ensemble, nous retraçons le chemin de sa vie passée, ravivons, avec de jolies couleurs, le tableau de son présent et redessinons une route embellie pour son futur.

Clique plus bas pour en savoir plus sur le coaching thérapeutique MHT et/ou réserver ta première séance :


Dépliant MHT Life coaching
.pdf
Download PDF • 626KB


2. Ne confonds pas "drame" et "traumatisme" !


Le drame, c’est l’événement que tu as vécu. C’est ce qui t'est arrivé.


Le traumatisme, c’est la façon dont tu l’as vécu. C’est ce que ça t'a fait.

Ce n’est pas du tout la même chose !


Ainsi, un même drame peut affecter plusieurs personnes de plusieurs façons différentes, et un même traumatisme peut avoir pour origine des événements bien différents.


Exemple :

Deux personnes ont développé un Syndrome de Stress Post Traumatique (SSPT).


L’une est un ancien soldat et a été choqué et traumatisé par ce qu’il a vu sur les sols de guerres auxquelles il a participé.


L’autre est une ancienne employée administrative et a été victime de harcèlement psychologique, dans le cadre de son travail... de bureau.


Ce sont les symptômes que ces deux personnes présentent, qui permettent de déterminer de quoi elles souffrent et non les circonstances qui les ont provoqués.


Leur diagnostic et le nom du trouble psychologique qui les atteint, sont identiques et le traitement (médicaments et/ou accompagnement psychothérapeutique) vers la sortie de cet état, sera similaire.


Pourtant les causes ayant provoqué cette maladie invisible aux communs des mortels, sont très éloignées.


Homme Noir- santé mentale - troubles psychologiques - maladie invisible

Voilà pourquoi tu ne dois pas comparer tes événements à ceux de quelqu’un d'autre et analyser, en particulier et avant tout, la façon dont tu les vis ou les as vécus.

Pose-toi les bonnes questions afin que les bonnes réponses viendront à toi !

Prends le temps de t'interroger régulièrement grâce au journaling (le fait de tenir un journal).

Ton carnet de notes ou Journal de Bonheur MHT est disponible en 6 coloris. Clique plus bas pour les découvrir.


Rends-moi un grand service en cliquant sur le cœur plus bas.

Et rends un grand service à tes ami-es ou à tes abonné*es en la partageant, grâce au icônes plus bas.

Un commentaire, j'avoue, sera aussi le bienvenu.


Prends soin de toi et des personnes qui t'aiment,

Passe une formidable fin de journée,


Estelle


Pratiquez l'écriture méditative avec les carnets de notes MHT - MyHappinessTherapy !

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
A LA UNE
AUTRES RUBRIQUES
bottom of page