top of page

Pardonner, pour retrouver la paix.

LECON DE PARDON INSPIREE PAR NELSON MANDELA.


Le 18 juillet prochain, ce sera la journée internationale Nelson Mandela. En anglais, on dit : Mandela Day.

C'est en effet l'anniversaire de la naissance d'un des hommes les plus inspirants de l’humanité, un des plus grands messagers de la paix, détenteur du prix Nobel 1993.

Il est aussi connu sous le nom de Madiba, qui n’est autre que son prénom de naissance.


Portrait de Nelson Mandela, Prix Nobel de la Paix en 1993
Nelson Mandela, 18/07/1918 - 05/12/2013 | Photo extraite du site Unesco.org

Nous connaissons toutes et tous, avec plus ou moins de détails, l'histoire de cet homme apparaissant toujours extraordinairement calme et bienveillant, qui a passé 25 années de sa vie en prison, avant d'être libéré et d’enfin vivre son rêve et notamment celui qu'il avait pour son pays, l'Afrique du Sud.


Cet article n'a donc pas pour objectif de te raconter son histoire, mais de te dire ce que m'inspire le plus Nelson Mandela.


À cette question, que l'on voit souvent passer sur le Web : "Si vous aviez la possibilité de vous asseoir sur un banc avec une personne célèbre (vivante ou non), qui choisiriez-vous ?", j'ai un top 4 :

  • Oprah Winfrey

  • Steve Harvey

  • Michelle Obama

  • Nelson Mandela


Sans ordre particulier, parce que je n'arrive pas à les départager. J'aurais une question à poser à chacun d’entre eux ; la même interrogation d'ailleurs, pour Oprah Winfrey et Nelson Mandela :

Comment avez-vous résisté à l’envie de haïr définitivement toutes les personnes qui vous ont fait du mal ? Comment avez-vous dépassé le sentiment de haine, bien que justifiée, et apaisé votre cœur et votre âme ? Comment avez-vous fait pour ne pas chercher à vous venger ?

Je serais très curieuse de savoir si leur réponse serait proche de celle que je suppose déjà. Je ne serais pas très étonnée que Nelson Mandela me parle de compassion, une qualité humaine que l'on peine de plus en plus à repérer autour de nous.

Et il me parlerait certainement aussi de pardon.





Tout comme toi, j'ai croisé dans ma vie des personnes mal intentionnées (pour ne pas dire monstrueuses, voire diaboliques). Si certaines d’entre elles résident désormais dans les limbes de l'oubli de mon cerveau, d'autres sont encore bien présentes dans ma mémoire. Et le ressentiment qu'elles m'inspirent est encore logé, plus ou moins petitement, dans mon cœur.


De même, plusieurs de mes coaché-es m’arrivent avec le souci de ne pas parvenir à pardonner à certaines personnes qu’elles/ils ont connues dans leur passé et qui leur ont fait beaucoup de mal. Je leur explique que c’est une réaction tout à fait normale.


Et quasiment instantanément elles ou ils me rétorquent : « Oui, mais, il faut pardonner ! Si on ne pardonne pas, on se fait encore plus de mal et on n’a jamais la paix. »

C’est exact. C’est effectivement ce que tout le monde dit et répète.


La haine et le ressentiment sont des réactions humaines normales. Mais, elles sont d’autant plus fatigantes qu’elles perdurent dans le temps, en particulier si elles sont entretenues.

Ces sentiments te rongeront de l’intérieur, un peu comme une maladie, si tu les laisses faire. Or, quand tu es malade, tu fais tout pour te soigner, n'est-ce pas ? Tu n'entretiendrais certainement pas une maladie, si on te la diagnostiquait. Eh bien, pour la haine et le ressentiment, c’est la même chose. Tu dois te débarrasser de ces émotions et de ces sentiments négatifs, qui polluent et étouffent chaque cellule de ton corps et de ton esprit.


Le souci avec les "il faut", c'est qu'ils te laissent souvent planté-e là, avec une sorte d'injonction, mais pas de méthode. N'est-ce pas ?

En effet, qui prend la peine d’expliquer ou de montrer comment on pardonne ?

Contrairement à d'autres circonstances, il ne s’agit pas d’un vif retournement de situation à déclencher par la prise d'une décision ferme et définitive. Le pardon, à plus forte raison lorsque la chose à pardonner est perçue comme, ou se rapproche de l'impardonnable, est un processus long et difficile, qui nécessite parfois que des actions, en corrélation avec les faits reprochés, soient mises en place.

Selon moi, pour parvenir à pardonner, il convient de développer soit la volonté forte, soit la possibilité de pardonner. Et l'une et l'autre seront amenées par le désir profond de vivre apaisé-e, c’est-à-dire en paix avec soi-même, d’abord, puis avec le reste du monde.

Pardonner, c'est se débarrasser de la colère, de la haine, de la rancœur et de tous ces sentiments négatifs, qui ne font que te polluer de l'intérieur. C'est laver ton corps, ton cœur et ton âme. C'est faire place nette en toi, pour notamment accueillir de bien meilleurs sentiments. C'est comme de jeter de vieux meubles abîmés pour les remplacer par d'autres, tous neufs et plus tendance.


Conviens bien qu'aucun coup de baguette magique ne te sera utile. Il s'agit d'un travail très personnel, voire intime, à la fois chronophage et énergivore. Il te demandera autant de détermination que n'importe quel autre objectif que tu rêves d'atteindre.


Attention : pardonner ne signifie pas nécessairement offrir une seconde chance à la personne qui t'a blessé-e.
Aucune personne saine de corps et d'esprit ne sort de la douche pour se rouler à nouveau dans la boue. Veille donc à ce que la même saleté ne se réinstalle pas de sitôt.


Ton objectif du jour :

  1. Choisir la paix

  2. Choisir la libération (parler, écrire, déclarer...)

  3. Te choisir, toi !


Et voici ton affirmation positive du jour :


Affirmations positives pour attirer la paix intérieure

Bien à toi,

Estelle


 


  • Je te remercie grandement de m'avoir lue jusqu'ici.

  • Pense à partager cette publication à tes ami-es ou sur tes réseaux sociaux et invite-les à nous retrouver sur ce blog.

  • Souviens-toi que faire appel à une aide extérieure peut souvent s'avérer salvateur.

  • Continue de prendre grand soin de toi.

2 Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
Unknown member
Jan 02, 2021

Crois-moi, ma chère Nadège, tu es loin d'être la seule. J'ai moi-même du mal à pardonner certaines choses, même quand j'ai déjà agi pour obtenir réparation.

Mais, comme je dis souvent : difficile ne veut pas dire impossible !

C'est mon désir d'être une âme apaisée qui m'encourage à faire cet effort. Comme indiqué dans l'article, c'est un long travail. Et comme je le dis dans une autre publication : être dans la réalisation de ses projets ou de ses rêves est tout aussi important que de les atteindre.

Continuons alors notre beau voyage, car chaque jour employé à le poursuivre nous bonifie et nous renforce.

Like

J’avoue! J’ai toujours beaucoup de mal à pardonner. Moi, la grande rancunière. Mais, une personne m’a dit récemment que tout le monde a toujours une bonne raison de dire ou faire ce qu’il fait. On ne doit pas chercher à comprendre mais juste accepter cette idée. Je médite encore dessus.... Merci pour cet article SuperEstelle!

Like
A LA UNE
AUTRES RUBRIQUES
bottom of page