top of page

Submergé-e d'émotions ? Passe en mode introverti ou mode "guichet fermé" !

Dernière mise à jour : 24 août 2023



Ce que le monde peut être polluant quand on est empathe (1) et hypersensible (2) !!

Et quand je dis le monde, je pense surtout "les gens". N’est-ce pas ?

Pour certain-es d’entre nous, notre plus grand, voire notre seul problème, ce sont "les gens"...


Pour ma part, ce sont surtout les gens négatifs...


Les gens qui râlent tout le temps pour un oui pour un non, pour des petits riens qu’ils pourraient balayer du revers de la main, pour des grains de sable insignifiants qu’ils transforment en montagnes insurmontables…


Les gens qui pleurnichent tout le temps, parce qu’ils n’ont tout simplement pas appris à apprécier la chance qu’ils ont d’avoir ce qu’ils ont, quand d’autres n’ont pas le dixième du millième, par un simple concours de circonstances.


Les gens qui se plaignent pour le plaisir de se plaindre ou parce qu’ils n’ont toujours pas compris que leur bonheur ne se créera jamais grâce à leur besoin insatiable d’accumuler des choses, mais plutôt via un entraînement sérieux et sincère à, d’abord, accepter ce qui est, puis remercier régulièrement pour cela. #gratitudeattitude


Ces gens-là, en ce qui me concerne, ne sont ni plus ni moins que de la pollution ! Et plus je me tiens éloignée d’eux, mieux je me porte.


Comme tu le sais peut-être déjà, ma ou mon Super, après quelques événements personnels dramatiques majeurs, mon empathie (3) et mon hypersensibilité (4) ont fait un bond gigantesque.


Je capte les énergies, les émotions et les sensations des gens comme jamais cela n’a été le cas, dans ma vie.


Comme tu le sais peut-être déjà aussi, c’est une particularité qui provoque énormément de fatigue. Une fatigue différente de la fatigue physique et différente encore de la fatigue mentale. C’est une fatigue émotionnelle.


Eh bien, ces jours-ci, ma jauge est dans le rouge. Et quand c’est le cas, je n’ai pas de meilleure option (je ne l'ai pas encore trouvée) que celle de me "retirer du monde". Je passe alors en mode introverti (5) ou en mode "guichet fermé", comme je dis aussi parfois. Lol.



C’est ma façon à moi de me protéger, de protéger ma santé mentale et physique. Car

toute forme de fatigue, si elle n’est pas prise en compte et "soignée", finit par prendre de l’ampleur et se transformer en dégradation de la santé mentale, puis globale.

Ce n’est pas la première fois que cela m’arrive. Mais ce n’est qu’aujourd’hui que je comprends que c’est désormais quelque chose que je vais devoir prendre en considération dans mon propre processus de transformation, dans mon propre développement personnel.


Je vais donc à nouveau entamer plusieurs jours consécutifs d’introversion délibérée, afin de me "nettoyer" d’une part, afin de créer un bouclier de protection, d’autre part.


On peut parfaitement côtoyer des gens sans pour autant leur donner accès à soi.

On le fait tous les jours sans s’en rendre vraiment compte. Par exemple, quand on fait la queue dans un magasin.


En effet, il y a quelqu’un devant et quelqu’un derrière. Pourtant, nous sommes là, dans la fille, debout, seul-es, et personne ne peut interférer avec nous, sauf si nous le choisissons ou si nous l’acceptons.


Idem avec les personnes qui partagent les transports en commun avec nous.

Idem avec certain-es de nos collèges... #tuvoiscequejeveuxdire


Ainsi, si comme moi tu te sens un peu "envahi-e" par les autres, si tu te sens comme alourdi-e par des émotions "qui ne t’appartiennent pas", tu es peut-être plus empathe* et plus sensible que tu le penses. Et tu pourrais bien avoir besoin d’un petit "nettoyage émotionnel" et de prendre de la distance avec certaines personnes, voire le monde extérieur.


  1. Eh bien, essaie le mode introverti (5) ou le mode "guichet fermé" !

  2. Déclare-toi "momentanément indisponible", comme le font certains sites web lorsqu’ils sont en maintenance informatique !

  3. Réduis tes interactions avec le monde extérieur en "service minimum", comme font la RATP ou la SNCF en tant de grève. ;-)

  4. Puis, étudie les effets que ce "droit de retrait" aura eu sur toi et ton bien-être mental.

  5. Réfléchis, médite et prends des notes pour ancrer tes observations et les décisions que tu prendras par la suite pour te protéger à l’avenir.


Car, bien évidemment, il ne s’agit pas de se mettre au propre pour retourner patauger dans la boue, à nouveau. Il faudra, au contraire, trouver TES nouvelles dispositions qui t’éviteront ces phases, plus ou moins récurrentes, de fatigue intense.


Voilà. Je te remercie d’avoir pris le temps de me lire jusqu’ici. J’espère que ce partage t’aura fait du bien ou t’aura inspiré*e.


Et je t'encourage à faire le petit exercice proposé. Souviens-toi que c’est TA vie et que tu dois la vie pleinement.

Elle est limitée en temps. Je t’encourage donc à la kiffer. Et pour cela, ta meilleure option est d’apprendre à connaître ton propre fonctionnement et à prendre soin de toi en le respectant.


Je t’embrasse, je te souhaite bien du courage et je te dis à la prochaine fois.


Estelle C.





 


Choisis ton Journal de Bonheur MHT ou visite le reste de la boutique MHT :


Disponible aussi sur Amazon.


 

Définitions :


(1) Empathe : Personne très sensible aux émotions des gens et à leur énergie. Peut sentir ce que les autres éprouvent et aura tendance à absorber les émotions autour d'elle où qu'elle aille. - Psychologue.net

Ne pas confondre avec empathique.


(2) Hypersensible : Personne à forte sensibilité, très réceptives au monde qui l'entoure - Livi.fr


(3) Empathie : faculté intuitive de se mettre à la place d'autrui, de percevoir ce qu'il ressent. - Larousse.fr

Celle ou celui qui fait preuve d'empathie est empathique - ne pas confondre avec empathe.


(4) Hypersensibilité : Haut niveau de sensibilité aux stimulis extérieurs. - Livi.fr


(5) Introverti*e : Personne attentive à sa vie intérieure et portée à se détourner du monde extérieur. - Larousse.fr

 

Pense à t'abonner au blog pour recevoir mon prochain article positif, motivant ou inspirant !




A LA UNE
AUTRES RUBRIQUES
bottom of page