top of page

Le deuil et l'endeuillement : comment les comprendre et les vivre ?

Dernière mise à jour : 17 sept. 2023

La perte d'un être cher est une des épreuves les plus difficiles à traverser dans la vie. Elle nous confronte à des sentiments intenses de tristesse, de colère, de culpabilité, de peur, de solitude. Elle nous oblige à faire face à un vide, à une absence, à une rupture. Elle nous remet en question sur le sens de notre existence, sur nos valeurs, sur nos projets.


Face à cette situation, il est normal et nécessaire de vivre un processus de deuil et d'endeuillement. Mais qu'est-ce que cela signifie exactement ? Quelle est la différence entre ces deux termes ? Comment les appréhender et les traverser de manière positive, motivante et inspirante ?


Aujourd'hui, j'ai eu envie de partager avec toi mes idées et mes conseils sur ce sujet douloureux, mais nécessaire à aborder, car il fait partie de la vie.


Flamme commémorative

1. Le deuil, c'est la situation.


Le deuil est l'état, la situation dans laquelle se trouve une personne qui vient de perdre quelqu'un. C'est une réalité objective, un fait incontestable. Le deuil concerne tout le monde, quelles que soient son origine, sa culture, sa religion, son orientation sexuelle ou sa personnalité.


Le deuil est un événement indésiré, même s'il est prévisible. Il ne nous laisse pas le choix, il s'impose à nous.

Il ne se vit pas selon une durée prédéfinie. Selon l'individu-e concerné-e, il peut se vivre quelques jours, quelques mois, voire quelques années.


Le deuil est souvent associé à la mort, mais il peut aussi concerner d'autres types de pertes, comme une séparation, un divorce, une rupture amicale, un licenciement, même une démission, une maladie, un handicap, etc.



2. L'endeuillement, c'est la réaction.


L'endeuillement est le processus psychologique par lequel une personne fait face au deuil. C'est une expérience subjective, qui varie selon les individu-es. L'endeuillement est singulier, il dépend de la relation qu'on avait avec la-le défunt-e, du contexte de la mort, du soutien dont on dispose.


L'endeuillement est donc une réaction, un chemin, une cicatrisation. Il implique un choix personnel, il dépend de chacun-e. Il implique aussi une durée variable, il peut se prolonger ou se raccourcir selon notre évolution personnelle.


L'endeuillement est souvent décrit comme un parcours composé de plusieurs étapes ou phases : le choc, le déni, la colère, la tristesse, l'acceptation. Mais il ne s'agit pas d'un modèle rigide ou linéaire. Chacun-e peut vivre ces étapes dans un ordre différent ou revenir en arrière. Il est donc tout à fait possible de repasser par certaines étapes une à plusieurs fois, avant de pouvoir progresser jusqu'à la toute dernière.



3. Comment vivre son deuil et son endeuillement ?


Vivre son deuil et son endeuillement n'est évidemment pas facile. Cela demande de la force, du courage, de la patience et de la bienveillance envers soi-même et envers les autres. Voici quelques conseils qui, je l'espère, pourront t'aider :


  • Accepte tes émotions.

Ne cherche pas à les refouler ou à les nier. Elles sont normales et légitimes. Elles font partie du processus de "guérison", mais je préfère dire d'apaisement ou d'acceptation. Exprime-les librement, que ce soit par la parole, par l'écriture ou par toute autre forme d'expression artistique. Tu peux parler à un ami, à un membre de ta famille ou à toute personne en qui tu as confiance. Tu peux également tenir un journal, écrire des lettres, des poèmes ou des chansons. Tu peux également dessiner, peindre, sculpter ou danser.


  • Prends soin de toi.

Ne te néglige pas physiquement ou mentalement. Ne t'éteins pas ! Accorde-toi du temps pour te reposer, te détendre, te faire plaisir. Fais des activités qui te font du bien, qui t'apportent du réconfort ou du divertissement. Tu peux faire du sport, de la méditation, du yoga, du massage, de la relaxation. Tu peux également lire, écouter de la musique, regarder un film, jouer à un jeu, cuisiner, jardiner, etc. Prends tout le temps dont tu as besoin de part et d'autre de ton quotidien pour parcourir ce chemin de résilience.


  • Cherche du soutien.

Ne reste pas isolé-e ou replié-e sur toi-même. Entoure-toi de personnes qui t'aiment et qui te comprennent. Partage-leur tes sentiments, tes souvenirs, tes difficultés, tes espoirs, tes envies. N'hésite pas à demander de l'aide si tu en ressens le besoin, que ce soit à tes proches, à des professionnels ou à des associations spécialisées.


  • Honore ton être cher.

Ne fais pas comme si cette personne n'avait jamais existé ou comme s'il fallait l'oublier. Et surtout, ne laisse personne te faire croire que c'est la chose à faire. Bien au contraire, montre autant que tu le souhaites, que tu te souviens de cette personne que tu as tant aimée et que tu lui reconnais encore une place dans ta vie, même si elle n'est plus là physiquement.


En effet, elle reste présente en esprit et dans ton cœur. Son amour est resté en toi et celui que tu avais pour elle est encore bien vivant. C'est justement cet amour, que vous allez continuer de partager, qui va t'aider à te sentir mieux à mesure que le temps passera.


Tu peux continuer de communiquer avec ton être cher. Parle-lui ou écris-lui. Rappelle-lui tes souvenirs, des anecdotes, ses traits de caractère. Utilise son prénom autant de fois que tu le souhaites, regarde ses photos ou ses vidéos, écoute ses chansons préférées, regarde ses films ou ses séries préféré-es. Crée des rituels, des moments symboliques, des hommages, seul-e avec cette personne ou avec des personnes qui l'aimaient autant que toi.


Tu peux aussi parler d'elle au présent. Tu n'es pas obligé-e d'utiliser les temps de conjugaison passés.


Souviens-toi que :

L'amour reste même quand la vie s'en va !

  • Ouvre-toi à la vie... avec ou sans elle/lui.

Ne t'enferme pas dans le passé ou dans le regret. Ne va pas en arrière, mais plutôt vers l'avant avec ou sans cette personne. Inclus-la dans ton présent et dans ton avenir, si c'est ainsi que tu te sens le mieux, sans pour autant la rendre omniprésente ou oublier le reste du monde.


Reconnais les opportunités, les changements ou les progrès qui se présentent à toi dans ta vie, qui te permettent de la faire "vivre" aussi longtemps que tu le souhaites à tes côtés, surtout si t'éloigner d'elle t'est véritablement inconfortable ou inconcevable pour le moment.


Vois aussi ce qui te permettra d'avancer seul-e de ton côté. Ta vie ne s'est pas arrêtée avec la sienne. Aies des projets, des rêves, relève des défis qui t'aideront à donner du goût à ton quotidien. Vis pleinement, intensément, authentiquement.



4. En conclusion.


Le deuil et l'endeuillement sont donc des expériences universelles et singulières à la fois. Les deux nous confrontent à la douleur, mais aussi à la résilience. Les deux nous enseignent que tout en perdant quelque chose, nous pouvons aussi choisir de gagner autre chose. Certes, une partie de nous meurent, mais une nouvelle partie de nous naît en même temps, qu'il nous faut découvrir tout au long du processus.


Vivre son deuil et son endeuillement, c'est accepter de traverser l'ombre pour retrouver la lumière. C'est accepter de lâcher prise pour se reconstruire. C'est accepter de dire au revoir pour dire à nouveau bonjour.

Si, comme moi, tu vis actuellement un deuil et un endeuillement, je te souhaite de tout cœur de le vivre avec le plus de sérénité possible, avec beaucoup de courage et grand espoir. Je te souhaite de trouver ton propre chemin vers le bonheur et l'apaisement, puis la paix.


Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à le partager, à le commenter ou à me contacter. Je serai ravie d'échanger avec vous sur ce sujet.


Merci de m'avoir lu. A bientôt ! 😊

 

Qui suis-je ?

Tout ce que je veux être !


Estelle CHARLERY - Auteure, blogueuse et coach de vie
Estelle CHARLERY - Auteure, blogueuse et coach de vie

Auteure :

Mon dernier livre est disponible via la boutique MHT et via Amazon.

Je te remercie par avance pour ton achat !


Blogueuse :

Tu trouveras ici de beaux messages pour rester positive, motivée et inspirée.

Et si tu aimes ce que tu vois et que tu aimerais que j’écrive pour ton blog ou ton compte RS, contacte-moi.


Coach de vie Bonheur & Résilience :

- Tu veux savoir ou comprendre ce qui te freine ou te bloque dans ta vie et le dépasser pour être plus heureuse ?

- Tu veux reprendre confiance en toi, cultiver ta positivité et garder ta motivation ?

- Tu veux repartir, recommencer, retrouver ton élan de départ et optimiser la réalisation de tes rêves et de tes objectifs personnels ou professionnels ?

- Je t’accompagne, semaine après semaine, vers une redéfinition de toi-même, avec les ressources que tu possèdes déjà, mais que tu as oubliées.




 


Pour commander ton MHT Happiness Journal depuis Amazon

et profitez de tes avantages Prime,

clique sur la couleur de ton choix :



 

Comentarios

Obtuvo 0 de 5 estrellas.
Aún no hay calificaciones

Agrega una calificación
A LA UNE
AUTRES RUBRIQUES
bottom of page